Exemples d’intégration transgénérationnelle
Ouvrage collectif multidisciplinaire
Par Thierry Gaillard et coll.
(148 pages , Ecodition 2104 , ISBN 978-2-940540-08-2)
Prix Ecodition : 11.92 €
Achat direct 100% sécurisé
11.92 €
Ajouter au panier
Achat direct
Commander par email

Table des matières

    1 - Introduction par Thierry Gaillard.
    2 - Le transgénérationnel dans les maladies pulmonaires, par Sellam Salomon.
    3 - De la corde au lien, dépendre ou non du passé…, par Frédéric Godart.
    4 - « Le couple, un piège mortel ! », par Florentina Keller.
    5 - « Je suis la mère de ma mère », par Thierry Gaillard.
    6 - Le transgénérationnel dans le déni de grossesse, par Élisabeth Darchis.
    7 - Émerger de sa famille : transgénérationnel et individuation, par Juliette Allais.
    8 - Thémis et la justice immanente de la famille Martin, par Pierre Ramaut.
    9 - Complément : Témoignage d’un héritage transgénérationnel mis à jour.

    (Communiqué de presse complet)

7 exemples de thérapie transgénérationnelle

4ème de couverture :

Un nombre croissant d’écoles thérapeutiques reconnaissent, aujourd’hui, l’importance de ce qui se transmet entre les générations : le « transgénérationnel ». En effet, les problèmes non résolus que nous héritons inconsciemment de nos aïeux ont une influence parfois déterminante sur nos propres vies.

Cet ouvrage va à l’essentiel : le travail thérapeutique. Au-delà de leurs différences, les thérapeutes attentifs aux dynamiques transgénérationnelles partagent un même esprit de recherche qui vise à distinguer la forme du fond, à décrypter, derrière les apparences, ces histoires non terminées qui se rejouent sur plusieurs générations. Le travail thérapeutique permet d’intégrer ces héritages que nos parents auront, parfois aussi, eux-mêmes reçus de leurs aïeux. En plus de libérer le présent de ce passé qui l’encombre, ce genre de travail conduit à une meilleure connaissance de soi.

Les exemples de thérapie présentés dans cet ouvrage permettront au grand public de se familiariser avec le « transgénérationnel ». Les professionnels de la branche trouveront, pour leur part, de nouvelles et précieuses références ainsi qu’un éventail multidisciplinaire enrichissant.

Elisabeth Darchis est spécialisée en psychanalyse familiale périnatale, enseignante aux Universités de Paris X Ouest Nanterre et Paris VII Diderot.
Salomon Sellam est médecin, psychothérapeute psycho-somaticien.
Florentina Keller est consultante, psychogénéalogiste et coach.
Pierre Ramaut est psychanalyste transgénérationnel.
Juliette Allais est psycho-praticienne spécialisée en analyse transgénérationnelle et jungienne.
Frédéric Godart est psychanalyste.
Thierry Gaillard est consultant, psychanalyste et herméneute.

Extrait :

1. Introduction
____________
par Thierry Gaillard

À notre naissance, chacun de nous rencontre un monde bien particulier, avec ses caractéristiques du moment, matérielles, psychologiques, familiales et culturelles. À cet instant, nous nous inscrivons dans une histoire commencée longtemps avant nous et qui se poursuivra bien au-delà de notre propre vie.

Comme le dit un proverbe chinois, « une génération plante des arbres à l’ombre desquels une autre génération se repose ». Mais si nos ancêtres nous transmettent le bénéfice de leurs efforts, ils nous laissent également le soin d’achever les tâches qu’ils n’auront pas terminées ainsi que les problèmes qu’ils n’auront pas résolus. Nous recevons en effet aussi l’envers de la médaille, un lot d’histoires inachevées et de vécus non intégrés susceptibles de conditionner nos propres destinées. Et, à moins d’être les enfants d’une lignée de parents parfaits, épanouis sur tous les plans, et dans une société qui ne serait pas moins parfaite, nous héritons tous, à la naissance, des histoires non terminées que nos aïeux auront refoulées, déniées, ou encore oubliées. Les analyses transgénérationnelles portent sur ces héritages, conscients et inconscients, pour les intégrer et en tirer le meilleur parti.

L’émergence du « transgénérationnel » dans divers courants thérapeutiques contemporains, ainsi qu’en épigénétique, laisse entendre qu’il existe un dénominateur commun indépendant de ce qui différencie ces disciplines. Or les phénomènes transgénérationnels et leurs lois étaient déjà connus dans l’antiquité et nous en avons de nombreux témoignages historiques. La mise en évidence du transgénérationnel n’est donc pas une découverte contemporaine. Il s’agit plutôt d’une redécouverte que d’une avancée inédite à mettre au crédit des sciences modernes. Le « transgénérationnel » n’est pas une de ces nouveautés qui ne dure que le temps d’une mode et dont on pourrait faire l’économie. Cette fois il s’agit d’autre chose, appelée à s’approfondir, permettant de résoudre quantité de difficultés dont les causes étaient jusqu’ici incomprises.